lundi 19 novembre 2012

43, rue du Vieux-Cimetière

43, rue du Vieux-Cimetière
Trépassez votre chemin

De Kate et M. Sarah KLISE
Collection : Witty
Editeur : Albin Michel Jeunesse
Paru en juillet 2012

Bonjour,
Aujourd'hui, je vais te parler d'un livre que j'ai beaucoup aimé. Tu sais que j'ai des difficultés pour lire un gros livre en entier. Souvent, on se partage le travail avec ma mère : elle me lit un livre en épisode tous les soirs.
Mais celui-ci, je l'ai lu tout entier toute seule, et je l'ai adoré.  Grâce à lui, je me suis dit que peut-être, j'aimerais lire !

C'est l'histoire d'Ignace Bronchon, un écrivain de livres pour enfants. Il est terriblement grincheux, et ça fait des années qu'il n'a plus rien écrit. Il n'a plus d'inspiration.
Son éditeur veut absolument qu'il lui envoie un nouveau livre. Ignace n'a plus tellement d'argent. Depuis le temps qu'il n'invente plus d'histoire, il a tout dépensé, même ses avances de salaire données pour un prochain livre.
Alors il décide de louer une maison, de s'y enfermer et d'écrire son nouveau livre. Seulement, ce qu'il ne sait pas, c'est que dans la vieille maison qu'il a choisie, il y a quelques surprises : il doit s'occuper de Lester, le fils des propriétaires partis en voyage professionnel (mais il déteste les enfants !) et il rencontre assez vite Adèle, le fantôme de la grand'mère de Lester !

Ce livre est super. Il se lit facilement, parce qu'il ne ressemble pas du tout à un livre ordinaire : il n'est composé que de courtes lettres.
Celles qui sont échangées entre Ignace Bronchon à son Avoué, Fred Dossier (frais de dossier).
Celles qui sont envoyées par l'agence immobilière qui loue la maison, IMMO Ralasway (immoral à souhait !).
Celles de l'éditeur, Sandy Page-Haller (110 pages à l'heure !)
Celles que se passent Ignace, Lester et... Adèle !

Un roman épistolaire (ça veut dire fait avec des lettres) très drôle, à ne pas manquer !


lundi 12 novembre 2012

La sixième

Encore un livre de Susie Morgenstern !

ce livre raconte les débuts de Margot au collège. elle veut être populaire ; pour cela, elle va être élut déléguée.
Elle dépense beaucoup d’énergie pour que sa classe devienne exemplaire.

malheureusement, tout ne marche pas comme elle le souhaiterait... et ses amis ne sont pas toujours prêts à travailler dur ou à rester attentifs en classe.
Heureusement, un jour, les profs se mettent en grève !
Formidable journée, où tous ensemble, ils vivent à leur goût !

J'ai beaucoup aimé ce livre, parce que je suis rentrée en 6ème cette année, et que le collège me semblait très impressionnant... En plus, j'ai été élue déléguée de ma classe, alors je sens proche de Margot et de ses soucis !
Je vous conseille de lire ce livre, surtout si vous êtes en CM2 ou en 6ème...

Carte d'identité :
La sixième
de Susie Morgenstern
chez Neuf de l'école des loisirs.

jeudi 8 novembre 2012

Fidèles...

Bonjour,
Je remercie tout le monde pour les commentaires mis sur le dernier article. J'aimerais beaucoup que vous vous inscriviez sur mon blog comme lecteur fidèle : ça me ferait très plaisir !
Il suffit de cliquer sur "s'inscrire à ce site" dans la marge de droite, puis de suivre les instructions.
Attention : on peut, si on n'a pas de blog, se créer quand même un profil blogger "privé" : il n'est rattaché à aucun blog et n'est pas lisible par le public...
Voilà !
En tous cas, merci de me lire ! Ça m'encourage !
:o)

lundi 5 novembre 2012

Lettres d'amour de 0 à 10


Ce livre est tout simplement extraordinaire ! Il raconte l'histoire d'Ernest, un garçon de dix ans, dont la mère est morte à la naissance, le père a disparu et le grand-père est mort au front en laissant une lettre indéchiffrable. La seule préoccupation d'Ernest est de percer ce mystère.
Il vit entre sa grand'mère, Précieuse, et la cuisinière-femme de chambre, Germaine...  sans téléphone, sans télévision, sans biscuits, gâteaux, jus de fruits... Chaque jour ressemble au suivant.
Mais un jour, il rencontre Victoire. Elle est la seule fille d'une famille de treize garçons. Elle a décidé de faire d'Ernest le renfermé son amoureux... son futur mari !
Il découvre par elle l'amitié, la vie, la rigolade. Sa vie va en être bouleversée !

Un passage que j'ai aimé : Victoire est chez Ernest, et l'a invité à déjeuner chez elle.

"Bon ! Au bagne maintenant ! s'exclama Victoire. A propos, n'attendez pas Ernest à midi. Il est invité chez nous. Maman reste à la maison aujourd'hui, et elle veut rencontrer l'homme de ma vie. On va manger une fondue bourguignonne  J'adore ! C'est moi qui ai fait le menu. Et puis, après la classe, comme je ne suis pas de service bébé, je viendrai faire mes devoirs ici. Ça me reposera ! D'ac Mac ? On y va !" Elle fonça sur Grand'mère et Germaine et fit quatre bisous identiques sur leurs joues flasques. Emporté par son élan, Ernest fit pareil... pour la première fois de sa vie ! 
Ernest ne marcha pas de son pas régulier ; il ne courut pas non plus. Il suivit Victoire en battant de ses ailes toutes neuves.

Fiche d'identité :
Lettres d'amour de 0 à 10
de Susie Morgenstern
Neuf de l'école des loisirs

Attention, ne vous trompez pas : ce livre n'est pas un livre à l'eau de rose pour les filles ; il est très fort et parle de l'amitié, de la famille, des émotions. En même temps, il est très drôle. Les adultes doivent le lire aussi !

samedi 22 septembre 2012

La famille trop d'filles

Bonjour, les blogolecteurs ! Me voilà revenue ! Avant, c'était les vacances, ensuite la rentrée... ça explique mon absence de ces dernières semaines.
Aujourd'hui, je veux vous présenter une série de petits livres à lire dès 7 ans, du super écrivain, Susie Morgenstern édité chez Nathan. J'adore cet auteur et je vais vous proposer ce mois-ci plusieurs de ses livres.

Cette série s'appelle La famille trop d'filles et elle compte six tomes d'environ 40 pages.
Dans chaque livre, c'est à chaque fois la vie d'une des filles qui est présentée. La famille en compte six, plus un petit garçon en dernier.

L'aînée s'appelle Anna. Elle est belle, sérieuse et vient d'entrer en 6ème. C'est elle qui s'occupe de tout dans la famille (ses parents ne sont jamais là).
Pour te faire une idée :
"C'est Anna, l'aînée, qui a changé les couches de Bella, la deuxième, qui s'est occupée de Clara, la troisième, qui elle-même a pris soin de Dana, la quatrième, en charge d'Elisa qui veille sur Flavia, la sixième, qui garde un oeil sur Gabriel, le petit dernier."


La seconde s'appelle Bella. Elle est timide, douce et entre en CM2. Sa passion, c'est l'histoire et la lecture. Un jour, lors d'un concours de poésie auquel son école participe, elle est choisie pour représenter son établissement. Elle ne sait pas quoi inventer...


La troisième s'appelle Cara. Elle est pétillante et entre en CM1. Elle adore le théâtre. Elle a une scène de théâtre à jouer en fin d'année devant un vaste public et elle a très peur que ses parents ne viennent pas...


La quatrième s'appelle Dana. Elle est originale et très belle et entre en CE2. Elle est passionnée de mode. Elle met parfois plusieurs jupes superposées, ou elle enfile des bottes ou des chaussettes dépareillées... Mais elle est obligée de porter les vêtements achetés à Anna, passés à Bella, puis à Clara... Heureusement, sa grand'mère est là !


La cinquième s'appelle Élisa.Elle gracieuse et passionnée de dance. Elle entre au CE1. Elle est trop pressée de faire des pointes. Dans son cours de danse, il y a un garçon qui lui ressemble beaucoup et qui a la même passion.


La sixième s'appelle Flavia. elle est boudeuse et rebelle. Elle entre en CP. Elle n'aime pas l'alphabet ni la lecture. Par contre, elle aime bien voir Billy, le babysitter irlandais, faire la cuisine. Elle se dit que quand elle serait grande, elle aimerait vendre des pâtisseries.


Pour le petit dernier, Gabriel, il n'y a pas de livre. A vous de l'inventer !

Ce que j'ai bien aimé dans ces livres, c'est que toutes les filles ont des goûts et des caractères différents et qu'on découvre leur passion d'un livre à l'autre.
C'est à la fois une longue histoire, mais partagée en livres courts, faciles à lire pour les débutants ou ceux qui se découragent vite.

dimanche 17 juin 2012

Les joues roses

Les joues roses
Voici un livre original de Malika Ferdjoukh, édité chez Neuf de l'Ecole des Loisirs.

Résumé trouvé ici :

Jusqu'à hier 17h 00, j'étais une fée du logis.
Pas évident pour un garçon, mais quand on a un papa qui perd régulièrement ses boutons et qui serait du genre à faire cuire des pâtes sans eau, il faut bien faire un effort.
Seulement, il y a des limites. Si vous voulez tout savoir, j'en ai assez de vivre seul avec un savant fou, qui est capable de mettre le feu à la cuisine, tout en oubliant d'éteindre de robinet de la baignoire. Heureusement, ma copine Elsa a eu une idée géniale.

" C'est une femme qu'il lui faut ! " m'a-t-elle dit. Elle a raison, mais comment savoir quelle femme pourra tomber amoureuse de mon père ?
Elsa a réponse à tout : " Si une femme attrape les joues roses à cause de ton père, c'est qu'elle est prête à l'épouser. " m'a-t-elle répondu. Il paraît que l'amour fait rougir.
Il ne nous reste donc plus qu'à trouver les joues roses et la dame qui va avec.



J'ai trouvé très amusant l'idée de chercher une femme pour son père en observant les joues des femmes -éventuelles prétendantes - qu'il croise.
Ce qui est drôle aussi, c'est que le garçon s'occupe de tout à la maison : les courses, le ménage, la cuisine... et très bien en plus ! C'est un super cuisinier... alors que le père est si distrait ! C'est comme si les rôles étaient inversés.
J'ai bien aimé aussi l'amitié sympathique entre le garçon et sa copine Elsa qui a réponse à tout !
Allez vous faire votre idée. Un livre de 154 pages qui se lit vite et bien.

dimanche 10 juin 2012

Le Bon Gros Géant

Un livre d'un auteur que j'adore : le très connu Roald Dahl,  !

Il s'agit du Bon Gros Géant, illustré par Quentin Blake et édité chez Folio Junior.

Résumé, trouvé ici :
Sophie ne rêve pas, cette nuit-là, quand elle aperçoit de sa fenêtre de l'orphelinat une silhouette immense vêtue d'une cape noire et munie d'une curieuse trompette. Une main énorme s'approche et la saisit. Et Sophie est emmenée au pays des géants. Terrifiée, elle se demande de quelle façon elle va être dévorée. Mais la petite fille est tombée entre les mains d'un géant peu ordinaire : c'est le B.G.G., le Bon Gros Géant, qui se nourrit de légumes, et souffle des rêves dans les chambres des enfants...    

Ce livre m'a inspirée car il est très drôle. Au début, on pense que le géant est méchant et veut dévorer la fillette. Mais ensuite, on se rend compte qu'il ne s'intéresse qu'aux rêves des enfants, malgré les affreux géants qui peuplent son pays et qui, eux, dévorent tous les enfants qu'ils trouvent.
Il faudra faire appel à la reine d'Angleterre elle-même pour essayer de résoudre ce problème...
A vous de découvrir la suite. C'est un livre de 256 pages qui se lit comme dans un rêve !!!